Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Jean-Paul-69-07.over-blog.com

Libertariens et oppression

Il y a longtemps qu’Elon MUSK remplit l’actualité avec ses projets industriels qui vont de la folie intégrale (Les voitures propulsées à des vitesses incroyables dans des tunnels creusés sous les villes, peupler la planète Mars quand la vie sur Terre sera devenue trop difficile …) à des réalisations remarquables dans le domaine spatial ou automobile.

A côté de cela, c’est un adepte de la pensée libertarienne, qui considère comme épouvantables toutes les limites résultant de millénaires de vie en société.

Ses premières décisions lorsque sa fortune lui a permis d’acquérir Twitter pour la bagatelle de 44 milliards de dollars, a consisté à rendre à quelques extrémistes d’extrême-droite l’usage de leurs comptes … et en particulier à Donald TRUMP.

La caractéristique des Libertariens, c’est que toute intervention de l’Etat et toute limitation fixée par les lois aux expressions des citoyens est, à leurs yeux, nuisible et inacceptable.

Nous ne savons pas précisément ce qu’Emmanuel MACRON et Elon MUSK se sont dit lors de leur entretien d’une heure à La Nouvelle Orléans, mais je crains le pire pour nous qui vivons dans un pays où il paraît désormais tout à fait inutile de faire voter les budgets par les députés.

Libertariens et oppression

Cette contestation fondamentale et même virulente du rôle de l’Etat, me paraît correspondre à un « grand bond en arrière » de plusieurs millénaires de pensée politique et de civilisation, en un temps où l’arrivée à 8 milliards d’êtres humains nécessite en fait, plus que jamais, l’existence de règles et de limites établies de façon démocratique, après écoute de tous les points de vue dans un cadre très précisément déterminé et connu par tous.

Vouloir permettre de tout dire sans aucune limite, c’est partir du principe que les poules et le renard sont à égalité à l’intérieur de ce petit poulailler qu’est devenue notre planète en refusant de fixer des limites à l’appétit du renard ... et c’est considérer que Donald TRUMP avait parfaitement le droit de contester le résultat d’un vote qui lui avait été défavorable, en appelant ses partisans à marcher sur le Capitole pour empêcher par la force la proclamation de ce résultat.

En clair, les Libertariens nous proposent d’en revenir au « chacun pour soi » et au droit du plus fort qui a, pour eux, la même valeur que l’absence de droits du plus faible. Ce serait une véritable régression civilisationnelle qui, si elle triomphait, déboucherait sur le retour des pires oppressions.

Espérons que leur « grand bond en arrière » aura autant de réussite que le « grand bond en avant » de Mao, en 1958.

Jean-Paul BOURGÈS 4 décembre 2022

Je n'avais pas lu cet article du monde quand j'ai voulu écrire ce billet. Je viens de le découvrir et j'ajoute donc maintenant ce lien : La quête d’absolu des libertariens, apôtres de la liberté individuelle à tout prix (lemonde.fr) 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Une proposiiton de bon en avant intéressante, me semble t'il : https://www.reseau-salariat.info/dossiers/<br /> <br /> A bientôt.<br /> Amiité.
Répondre