Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Jean-Paul-69-07.over-blog.com

Retour aux sources

Aujourd’hui, n’ayant aucun RDV, j’avais décidé de me rendre en Haute-Ardèche, à « La Chaumette », pour quelques dernières dispositions à prendre pour l’hiver et, en particulier, poser un peu partout des produits pour éviter que les souris se mettent à grignoter les habits que nous laissons là-haut. Je voulais, aussi, faire une dernière promenade dans les bois pour rapporter les rares champignons ayant résisté à la première neige qui est tombée cette semaine.

Sitôt arrivé à « La Chaumette » j’entendis le bruit de l’eau de la source coulant dans l’abreuvoir … alors que, fin août, il n’y avait plus d’eau.

L’eau est de retour, à « La Chaumette’ !

L’eau est de retour, à « La Chaumette’ !

Le retour de la source est, pour moi, une sorte de « retour aux sources ».

Ayant constaté que la source débitait déjà un peu, ce qui signifie que la poche d’eau souterraine a commencé à se remplir, je me suis mis à penser à nos deux voisines de la ferme « Les Combes », située plus bas à 400 m de chez nous. Leur source tarissait souvent alors que la nôtre donnait encore et, pour donner de l’eau à leurs chèvres, elles venaient jusque chez nous avec des bidons sur une carriole à bras, pour prendre l’eau nécessaire. « La Marie », qui avait déjà 90 ans, et sa fille, Marthe, vivaient chichement des fromages que leur produisaient une vingtaine de chèvres.

Après le décès de « La Marie », Marthe partit auprès de sa famille à quelques kilomètres et la ferme fut acquise par Patrick qui, à son tour, y éleva des chèvres … c’était il y a trente ans !

Désormais, Patrick, ayant atteint l’âge de la retraite, arrête et va retourner près de sa famille … à des altitudes plus clémentes.

Mais, ce qui me réjouit c’est qu’une jeune-femme prend la relève, en gardant, d’ailleurs, une partie des chèvres de Patrick.

S’intéresser aux sources, c’est souhaiter qu’elles continuent d’irriguer la vie pour ceux qui vivront après nous.

Pour l’instant c’est à la recherche des champignons qui résistent au froid qui arrive que j’ai consacré mon temps là-haut.

Pour se protéger du froid, les chanterelles se cachaient sous la mousse

Pour se protéger du froid, les chanterelles se cachaient sous la mousse

Comme Marie, Marthe, puis Patrick … et, désormais, celle qui va prendre la suite et conservera avec elle notre âne, Chagall, la source coule encore et nous invite à toujours remonter aux sources … tout en ne nous intéressant qu’à l’avenir.

Jean-Paul BOURGÈS 25 novembre 2022

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
S’intéresser aux sources de nos vies, c’est souhaiter qu’elle continue d’irriguer la vie présente, voisine et futur !!!<br /> <br /> A bientôt.<br /> Amitié.
Répondre