Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Jean-Paul-69-07.over-blog.com

L’automne commence bien

Comme annoncé, hier soir, je me suis rendu ce matin autour de « La Chaumette » pour l’une des dernières sorties mycologiques de la saison. Parti à 6 h 30, je suis arrivé là-haut alors que la température n’était plus que de 4 °C … et je n’avais même pas mis un pull à col roulé (Mais j’avais mis une chemise à manches longues, pour la première fois depuis le mois de mai … sans avoir besoin qu’un ministre me dise comment m’habiller).

Sitôt mes bottes mises, alors que le jour se levait malgré un ciel très nuageux et du brouillard traînant au sol, j’ai entrepris ma recherche des champignons. J’avais espéré des girolles et je n’en ai trouvé aucune, pas beaucoup de cèpes de Bordeaux, mais beaucoup de cèpes bronzés que, jusqu’à présent, j’appelais « tête de nègre », énormément de golmottes, des chanterelles toute petites car elles commencent junste à sortir, et tellement de mousserons dans le pré en-dessous de chez nous que j’en avais l’onglée à force de les cueillir dans les herbes mouillées et très froides.

En arrivant dans le bois j’ai bien failli percuter un chevreuil. Un premier avait traversé la route à une vingtaine de mètres devant moi … mais un autre le suivait et j’ai dû piler pour éviter de le heurter.

Le résultat de ma cueillette est modeste, mais elle comprend onze sortes de champignons et, ce soir j’ai déjà préparé un velouté de mousserons pour accueillir demain soir Maly et sa sœur Majo qui viennent de passer trois semaines en cure à Sète, ainsi que notre petit-fils, Arthur, qui logera chez nous quand il travaillera dans l’entreprise qui fabrique des reins artificiels qui l’a embauché dans le cadre d’un contrat en alternance pendant sa licence-pro à Clermont-Ferrand.

Je vous montre ci-dessous une photo du résultat de la matinée dans les bois après un premier tri (Je suis rentré à Lyon en début d’après-midi).

En plus il y avait un panier plein de mousserons

En plus il y avait un panier plein de mousserons

Une journée dans les bois, au calme absolu, attentif au moindre bruit et les yeux inspectant chaque coin de la forêt … c’est, pour moi, ce que j’appelle le bonheur et, en tout cas, la sérénité !

Jean-Paul BOURGÈS 30 septembre 2022

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Il faisait, sans doute, un pue froid mais la perspective du festin a dû te réchauffer, Jean-Paul !!!<br /> <br /> A bientôt.<br /> Amitié.
Répondre
J
J'avais surtout les doigts gelés.