Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Jean-Paul-69-07.over-blog.com

Ruisseau pas tout à fait à sec

Jeudi, nous sommes allés nous promener à Saint Jeures puis au Mazet-Saint Voy, au pied du Pic du Lizieux qui fait partie de tous ces sommets arrondis témoignant d’un passé volcanique désormais érodé par le temps.

Le Pic du Lizieux, depuis Saint Jeures

Le Pic du Lizieux, depuis Saint Jeures

Dans ces deux villages, comme dans quatre autres du Plateau (Tence, Mas-de-Tence, Le Chambon-sur-Lignon et Chenereilles), il y a une exposition de photos différentes dans chaque village. Elles traitent dans différents pays et à diverses époques, de la préhistoire à nos jours, un thème qui m’est cher depuis l’enfance : l’élevage et principalement le lait et les façons de le conserver sous forme de fromages depuis l’âge du fer.

Au Mazet, c’est dans le jardin botanique (Bien mal en point pour cause de sécheresse) que les photos étaient plantées le long d’un parcours qui invite à la sérénité.

Un ruisseau presque à sec coule entre les arbres et de toutes petites truites tentent de survivre en attendant le retour de la pluie qui rafraichira leur habitat.

Ruisseau pas tout à fait à sec

En soirée, nous avons rejoint Jean, Nadine et une de leurs amies au « Hob-Fort du Pré » à Saint Bonnet-le-Froid pour un dîner fort agréable ( Hotel de charme en Auvergne | L'hôtel Le Fort du Pré (le-fort-du-pre.fr) ).

Jean est un de mes camarades de promotion … autrement dit nous nous connaissons depuis 58 ans. Après l’école nous nous étions perdus de vue, puis 20 ans plus tard, nous avons eu l’occasion professionnelle de nous retrouver car il avait la responsabilité à Lyon d’une Société de Service en Informatique, à laquelle je faisais parfois appel pour renforcer mon équipe sur certains projets.

Après avoir pris notre retraite nous avons régulièrement participé à des voyages organisés par notre amicale d’anciens élèves et nous aimons bien nous retrouver car nos épouses s’entendent bien également. Nous n’avions jamais parlé de la Haute-Loire et, à l’occasion de notre récente croisière en Andalousie ( Retrouver Séville - Jean-Paul-69-07.over-blog.com ), nous avons découvert qu’ils viennent régulièrement rechercher les champignons sur des terrains de chasse proches des miens, autour de « La Chaumette ».

Une bonne amitié, c’est comme un ruisseau à truites … ça ne s’assèche jamais complètement … et il est facile de la réanimer. Je les emmènerai là où je trouve de quoi remplir mes paniers de champignons, lorsque les pluies d’automne auront rendu aux sous-bois une allure normale.

Jean-Paul BOURGÈS 12 août 2022

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Comme tous les ans, j'ai "sacrifié" au "rite" du poulet à la crème et aux morilles à Pont de Vaux https://fr.wikipedia.org/wiki/Pont-de-Vaux, mon village natal...<br /> <br /> Comme toujours, je suis passé par Cluny https://fr.wikipedia.org/wiki/Cluny_(Saône-et-Loire), où le ruisseau de Clessé était presque totalement à sec...<br /> <br /> A bientôt.<br /> Amitié.
Répondre