Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Jean-Paul-69-07.over-blog.com

Nous aimons vagabonder

Partis samedi après-midi de Lyon, nous sommes montés à « La Chaumette », où l’on se croirait en plein été … et en se demandant comment la réputation de « pays rude » a pu ainsi disparaître.

Nous avons décidé d’aller vagabonder à « L’Arbre Vagabond » dont j’ai déjà plusieurs fois parlé ces dernières années. En automne, lorsque je parcours en solitaire les bois avec mon panier à champignon, il m’arrive d’aller y faire une pause pour m’y restaurer au milieu de beaux livres.

Nous aimons vagabonder

Dès l’entrée, la vue de lupins en fleurs au milieu d’herbes folles donne le signal … ici commence la liberté de l’esprit.

Nous aimons vagabonder

Cela se confirme, accueillis par l’affection vraie de Carine, sitôt franchie la porte avec, sur les murs de la librairie, les tableaux érotiques d’une artiste, Marie MOREL, dont aucune galerie n’a jamais accepté de les montrer … ce qui montre que « le grand remplacement » a déjà installé chez nous les Talibans. Les deux photos suivantes vous donneront une idée).

Nous aimons vagabonder

Et il faut s’approcher de très près pour faire rougir le roi des pudibonds :

Nous aimons vagabonder

(L’exposition restera visible jusque fin juillet et, pour voir le 2 juin à 21 h le film « Mes peintures érotiques censurées » puis échanger avec l’auteur, il faut s’inscrire à contact@arbre-vagabond.fr).

Comme d’habitude, après avoir superbement bien dîné, nous sommes repartis avec une brassée de livres, dont le dernier livre écrit par Benoît REISS (Qui, par ailleurs, dirige les éditions « Cheyne » qui furent créées et fonctionnèrent longtemps, ici sur la commune du Chambon-sur-Lignon, dans ce lieu désormais transformé en « Librairie – bar à vin ». Depuis la création de cette librairie originale la fabrication des livres a été transférée à quelques centaines de mètres de là). Le livre de Benoît REISS, « La Voix endémique » est une itinérance qui commence dans le lieu de son enfance, et qui se poursuit dans ses pensées, et dans cette «  … voix associée à chacun, voix poussée, mûrie, se développant dans l’espace d’un corps, d’un esprit, d’un cœur ». Cette introspection est écrite avec douceur et lucidité. Elle plaira à ceux pour lesquels il est de plus en plus vital d’échapper au fracas ambiant pour retrouver sa voix propre ( ISBN 978-2-9565925-2-5 chez « Maintien de la Reine » à Saint Etienne ).

La photo ci-après, vous montre mon bureau, alors que je finis d’écrire ce billet dimanche matin, puisque vous pourrez y reconnaître la première photo sur mon écran d’ordinateur.

Nous aimons vagabonder

« L’Arbre vagabond » se définit aussi lui-même comme « le privilège de l’heure lente » … est-ce pour cela qu’un moment en ce lieu passe si vite ?

Jean-Paul BOURGÈS 22 mai 2022

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Ce Qu'il Faut Dire... et faire ...<br /> <br /> BRAVO !!!<br /> <br /> A bientôt.<br /> Amitié.
Répondre