Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Jean-Paul-69-07.over-blog.com

Faire comme le cyclamen

Le réveil, mercredi matin, se passa dans un brouillard épais et très froid ne permettant même pas de voir depuis notre salon le grand immeuble situé 100 m plus loin.

Notre vie nationale me paraît aussi peu engageante que ce paysage masqué dans un brouillard à couper au couteau.

Faire comme le cyclamen

Je vais radoter une fois de plus. La gauche est en lambeaux et finit de s’auto-détruire dans une gué-guerre des égos … égaux dans leur nullité.

La droite républicaine s’enlise dans les excès de la droite fascisante en s’efforçant de rendre un peu plus tolérables des positions intolérables mais cependant karchérisées.

L’extrême-droite est égale à elle-même, c’est-à-dire rancie par deux siècles de ressassement de haines qu’elle associe frauduleusement au Christianisme par détestation raciste de ceux qui tinrent à être maîtres chez eux et nous en chassèrent.

Quant au centre, informe comme toujours, apeuré devant le risque de ne pouvoir s’agglomérer ni aux uns ni aux autres, et à la seule recherche de prébendes, il penche du côté qui l’attire le plus par application de la gravitation universelle … c’est-à-dire vers la droite dont la masse est plus importante qu’à gauche.

Rien de ceci ne sent bien bon et les derniers soubresauts d’une équipe épuisée en cinq ans, poussent plus à la déprime qu’à l’enthousiasme.

C’est en allant chercher le pain mercredi matin, alors que le givre s’était déposé partout, par une température de – 3°C, que j’ai vu ce qui montre que jamais le désespoir ne doit l’emporter sur les signes d’un renouveau possible.

Sur le bord du chemin, au milieu de feuilles mortes ourlées de givre, un cyclamen dressait une hampe fière, bien qu’elle-même couverte de cristaux de glace.

Faire comme le cyclamen

J’ai une très forte envie de me boucher le nez aux odeurs pestilentielles qui nous environnent, de ne plus lire ce que les uns et les autres racontent, de m’abstenir de tout commentaire sur ce monde politique en décomposition lors des trois prochains mois … en clair de faire une pause favorable pour ma santé et, peut-être la vôtre..

Serai-je assez fort pour m’y tenir ? Je n’en suis pas sûr, mais admirer le réveil de la nature me semble plus raisonnable qu’espérer le réveil d’un comportement républicain chez cette bande de clowns qui n’appartiennent qu’à la catégorie des « clowns tristes ».

Dans les semaines qui viennent, je m'efforcerai de ne traiter que de ce qui est un signe encourageant ... j'aurai peut-être du mal à voir sortir ces cyclamens ... mais, quand on tourne le regard on peut voir de bien belles choses.

Jean-Paul BOURGÈS 20 janvier 2022

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Dans les semaines qui viennent, je m'efforcerai de ne traiter que de ce qui est un signe encourageant ...<br /> <br /> En dehors de parler des convivialistes et, peut être, de la décrue du pourcentage d'occupation des hôpitaux français, ce ne sera pas facile...<br /> <br /> A SUIVRE...<br /> <br /> A bientôt.<br /> Amitié.
Répondre
J
On verra bien.