Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Jean-Paul-69-07.over-blog.com

« C’est avéré … » il a toujours menti

Les protagonistes de l’affaire Bygmalion nous confirment qu’on a, là, de vrais durs à cuire qui ne lâchent pas facilement le morceau malgré le caractère incisif et opiniâtre de la présidente du tribunal, Caroline VIGUIER, qui pointe aussitôt les contradictions dans les déclarations des différents mis en cause … et les a souvent confrontés, sans que cela les déstabilise vraiment. ( Rempart de robes de magistrats - Jean-Paul-69-07.over-blog.com ).

Sauf par l’issue finale, se défenestrer dans les locaux de la Gestapo à Paris pour éviter de parler et de « donner » les membres des réseaux qui dépendaient de lui, ils sont aussi coriaces que Pierre BROSSOLETTE. Ils auraient fait des miracles pendant l’occupation, à moins qu’ils aient alors été du côté de la collaboration et des supplétifs de la Gestapo.

Il est vrai, aussi, qu’ils ne risquent que des peines de prison, comme s’ils avaient volé dans un supermarché de quoi donner à manger à leurs enfants … et heureusement ils n'ont pas été soumis à la torture, jusqu’à craquer sous une douleur incontrôlable.

Croquis d’audience publiés dans Le Monde

Croquis d’audience publiés dans Le Monde

Ce qu’ils nous démontrent aussi, c’est la haine profonde qui règne entre certains d’entre eux, comme Nicolas SARKOZY et Jean-François COPÉ qui gardent, au moins, un point commun à savoir leur capacité à nier l’évidence.

On a envie de dire « Stop, la comédie a assez duré par rapport à des faits qui datent de 9 ans … et dont Nicolas SARKOZY à eu l’impudence de les qualifier « d’avérés » tout en continuant de dire qu’il ignorait tout » (Chacun sait que Nicolas SARKOZY, ce pur esprit, n’est jamais intéressé par les questions d’argent).

Les gros requins, Nicolas SARKOZY et Jean-François COPÉ, pourraient bien se retrouver blanchis tandis que le menu fretin serait condamné pour avoir exécuté leurs instructions verbales … la morale publique en sortirait abîmée, une nouvelle fois … rapprochant ainsi encore plus du pouvoir, les fascistes dont le premier acte serait de suspendre l’Etat de droit qui, aujourd’hui, protège ces voyous mais aussi tous les citoyens.

Le procès nous aura au moins appris une chose : selon Nicolas SARKOZY, en 2012, Jean-François COPÉ ne croyait pas à sa victoire. A défaut d’être honnête, cet homme est donc perspicace … mais idiot car en couvrant la fraude, il prenait un risque inutile puisque son complice a dû quitter L’Elysée.

Quelle bande de fripouille … qui culminera quand s'ouvrira enfin le procès du financement libyen … de l’élection d’avant, qui, lui, relève de la corruption du sommet de l’Etat et de l’acte de haute trahison … qui devrait se traduire par un ancien chef de l’Etat en prison, ce qui n’était plus arrivé depuis la mort de Philippe PÉTAIN il y a 70 ans.

Jean-Paul BOURGÈS 17 juin 2021

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Vivre est un village 17/06/2021 07:55

Pétain doit bien se "marrer" dans sa tombe lorsqu'il voit Claude Guéant, héritier de son magot, se rapprocher de Macron...

A bientôt.
Amitié.

Jean-Paul 17/06/2021 12:23

Disons qu'il doit ricaner !